La cour est pensée comme un espace collectif protégé, animé et planté. Elle organise la transition entre la vie publique et intime depuis les rues jusqu’aux portes palières. L’accès est contrôlé depuis la rue, en limite de parcelle. Un aménagement ombragé permet de s’y arrêter, de s’y reposer, de partager ou de jouer. L’ambiance y est à la fois ouverte à la vue et protégée de la rue et des bruits de la circulation.