NANCY

Ecole Nationale Application des cadres territoriaux

AUTRES REFERENCES

MOA CNFPT Paris

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET TRIGO / COSTET / ETICO

Etudes 1994-1996

Travaux 1997-1998

Surface  H.O.N. 7 600 m²

Coût bâtiment H.T. 6 174 795  €

L’ E.N.A.C.T. est occupée depuis septembre 1998 par 3 sessions de 100 éléves. Cette école constitue le premier maillon d’une vaste opération urbaine dont l’objectif est de reconquérir des terrains entre Meurthe et Canal, voués jusqu’ici à l’industrie. L’inscription du projet dans la ville s’est appuyée sur les strates et murs existants au nord-ouest, du côté du bras d’eau que longe le site.

Le choix architectural et constructif est essentiellement dépendant du lieu et du programme (le bâtiment abrite non seulement des salles de cours de grandes dimensions, une bibliothèque, une salle de conférences, des bureaux, une cuisine, des salles à manger, un logement de fonction et un parking mais surtout 90 chambres). La complexité et la taille du programme ont induit la nécessité de donner à ces différents lieux du caractère pour les rendre plus lisibles aux différents occupants. Démarche

L’ E.N.A.C.T. est occupée depuis septembre 1998 par 3 sessions de 100 éléves. Cette école constitue le premier maillon d’une vaste opération urbaine dont l’objectif est de reconquérir des terrains entre Meurthe et Canal, voués jusqu’ici à l’industrie. L’inscription du projet dans la ville s’est appuyée sur les strates et murs existants au nord-ouest, du côté du bras d’eau que longe le site.

1/6

CHAVELOT

Magasins Généraux d'Epinal

AUTRES REFERENCES

MOA MGE

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET TECHNOS / BESSERE / SIGMA

Etudes 1990-1991

Travaux 1992-1993

Surface  H.O.N. 8 857 m²

Coût bâtiment H.T. 3 451 974 €
Coût VRD H.T. 1 561 942 €

La construction du nouveau siège des Magasins Généraux d’Epinal se base sur un vaste programme comprenant différents types de bâtiments et d’aménagements extérieurs : bureaux, ateliers, station de carburant, entrepôts, silos, aires de stationnement poids lourds. Les contraintes sont liées à la recherche d’une grande fluidité en raison de la densité du trafic quotidien des 300 poids lourds.

Notre travail a porté également sur l’identification des espaces extérieurs et de leurs fonctions. Les matériaux utilisés tentent de donner au lieu un caractère spécifique en cohérence avec l’activité et l’image de l’entreprise (précision, robustesse, élégance, confort, netteté). Le béton et l’acier ont fait l’objet de réinterprétations pour atteindre cet objectif (bardage cargovan, plafond bardage alu, béton structuré dans cadre inox, tôle laquée carrossée).

La construction du nouveau siège des Magasins Généraux d’Epinal se base sur un vaste programme comprenant différents types de bâtiments et d’aménagements extérieurs : bureaux, ateliers, station de carburant, entrepôts, silos, aires de stationnement poids lourds. Les contraintes sont liées à la recherche d’une grande fluidité en raison de la densité du trafic quotidien des 300 poids lourds.

1/6

NANCY

Maison des Pays d'Europe Centrale et Orientale

AUTRES REFERENCES

MOA Communauté Urbaine

du Grand Nancy

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

Architecte associé J.Pierre

BET OTE ingénierie

Etudes 2004-2006

Travaux 2006-2009

Surface  H.O.N. 1 492 m²

Coût bâtiment H.T. 1 850 000  €

Le projet s’inscrit comme l’une des dernières opérations urbaines sur le Cours Léopold à Nancy, un espace majeur dans la ville. Malgré son hétérogénéité, il se présente comme un ensemble clairement défini. La composition du bâtiment, pour respecter la façade urbaine et le gabarit du site, réinterprète la volumétrie de l’édifice qui lui est symétrique : la différence des faîtages entre les deux rues crée une inflexion vers la cour et oriente le regard vers la Maison Hornecker.

. Le nouveau bâtiment s’ordonne sur le périmètre de la parcelle : alignement au seuil des deux rues, adossement aux pignons du garage et de l’extension précédente. La cour intérieure résultant en négatif du creusement des volumes accentue l’ampleur de la cour existante. La circulation intérieure met les nouveaux espaces en relation visuelle permanente avec les autres bâtiments du Pôle Européen.

Le projet s’inscrit comme l’une des dernières opérations urbaines sur le Cours Léopold à Nancy, un espace majeur dans la ville. Malgré son hétérogénéité, il se présente comme un ensemble clairement défini. La composition du bâtiment, pour respecter la façade urbaine et le gabarit du site, réinterprète la volumétrie de l’édifice qui lui est symétrique : la différence des faîtages entre les deux rues crée une inflexion vers la cour et oriente le regard vers la Maison Hornecker.

1/6
 
 

AUTRES REFERENCES