TOUL, Rosières

Maison de l’Energie Solaire et Conservatoire de la BA 163

MOA EDF Energies Nouvelles

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET OTE, Otelio, Anglade Structure Bois

Etudes 2012

Réalisation 2014-2015

Surface SHON 450 m²

Coût bâtiment HT 1 500 000 € 

Les panneaux photovoltaïques couvrent les 540 ha de la base aérienne en suivant des règles d’une grande simplicité: orientation plein sud, pente de 25°. L’application à grande échelle de cette logique élémentaire parvient à structurer le site, en donnant une lecture inédite de la topographie.

A ces strates existantes se superpose la Maison de l’Energie Solaire. Si sa volumétrie porte une valeur symbolique évidente, son mode constructif n’en est pas moins innovant et ambitieux. Il consiste en l’empilement de caissons préfabriqués en bois, isolés et étanchés en atelier.

Les panneaux photovoltaïques couvrent les 540 ha de la base aérienne en suivant des règles d’une grande simplicité: orientation plein sud, pente de 25°. L’application à grande échelle de cette logique élémentaire parvient à structurer le site, en donnant une lecture inédite de la topographie.

1/8

LAC DE LA PLAINE 

Village de Gites

MOA SMA des lacs

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET Anglade Structure Bois, Trigo, Kubler paysagiste

Etudes 2004-2007

Réalisation 2007-2009

Surface SHON 2174 m²

Coût bâtiment HT 2 500 000 € 

Ce projet de gîtes prend place sur une étroite langue de terre située en bordure du Lac de la Plaine, en contrebas de la route départementale. Il est composé d’une vingtaine de gîtes, et d’un bâtiment de services communs.

L’ensemble du projet est en structure bois. Le bâtiment principal signale l’entrée du site et accueille les visiteurs. Ses dimensions donnent une autre lecture du paysage environnant. Sous ce grand toit, sont abrités une piscine, un hammam, une salle de restauration et des espaces de détente.

Ce projet de gîtes prend place sur une étroite langue de terre située en bordure du Lac de la Plaine, en contrebas de la route départementale. Il est composé d’une vingtaine de gîtes, et d’un bâtiment de services communs.

1/5

LA BRESSE

Maison de la Bresse

MOA Commune de la Bresse

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET SEDIME, Trigo, B.Kubler paysagiste

Réalisation 2012-2013

Surface SHON 1150 m²

Coût bâtiment HT 2 370 000 € 

Bâtiment BBC effinergie Par son architecture, la maison de la Bresse affirme l’identité de la ville et devient le point de repère urbain, en dialogue avec la mairie qui lui fait face et les fermes vosgiennes environnantes. Son inscription topographique permet de créer le parvis, les emmarchements et les cheminements pour la valorisation des évènements culturels et des cadrages paysagers.

Et tel le phénomène de sédimentation observé, l’édifice se construit sur une superposition, un empilement de strates successives, laissant la plus grande autonomie aux différentes parties du programme. Ce principe pénètre ainsi jusque dans l’organisation des espaces intérieurs, lesquels s ‘emboîtent autour d’une rampe promenant le visiteur devant la grande façade vitrée qui reflète le cours d’eau et rappelle l’horizontalité de la Moselotte, de la rue commerçante, du flanc de la montagne…

Bâtiment BBC effinergie Par son architecture, la maison de la Bresse affirme l’identité de la ville et devient le point de repère urbain, en dialogue avec la mairie qui lui fait face et les fermes vosgiennes environnantes. Son inscription topographique permet de créer le parvis, les emmarchements et les cheminements pour la valorisation des évènements culturels et des cadrages paysagers.

1/5

SAINT ETIENNE LES REMIREMONT

Salle multi-activités

MOA Ville de Saint-Etienne

-lès-Remiremont

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET  BET2C

Etudes 2015-2016

Réalisation 2016-2018

Surface SHON 812 m²

Coût bâtiment HT 1 500 000 €

La construction de la salle multi-activités de Saint Etienne les Remiremont est une opportunité pour penser l’entrée de la commune, son image, mais aussi pour mettre en valeur les interfaces entre les paysages et les pratiques urbaines et rurales. Un intérêt tout particulier a donc été porté à l’orientation et l’imbrication des usages et des espaces, intérieurs et extérieurs, existants et nouveaux.

Le projet s’implante et se dessine dans le respect des investissements antérieurs, en construisant à côté et avec ce qui a été préalablement aménagé

La construction de la salle multi-activités de Saint Etienne les Remiremont est une opportunité pour penser l’entrée de la commune, son image, mais aussi pour mettre en valeur les interfaces entre les paysages et les pratiques urbaines et rurales. Un intérêt tout particulier a donc été porté à l’orientation et l’imbrication des usages et des espaces, intérieurs et extérieurs, existants et nouveaux.

1/8

DOCELLES

LANA

MOA EPFL

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET EGIS EAU, EGIS BATIMENT

Etudes 2013-2014

Réalisation 2015-2020

 aménagement des espaces extérieurs en cours

Surface SHON 14 000 m²

Coût bâtiment HT 2 200 000€ 

Les imbrications structurelles et la multiplicité des volumes présents sur le site a nécessite une analyse fine du site. L’objectif est d’extraire les potentialités du lieu tout en procédant à une clarification nécessaire des volumes bâti.

Le projet propose de valoriser les stratifications du sol et de les intégrer dans un parcours paysager. Les murs de moellons en grès des différentes salles des machines accompagnent les noues plantés qui ont pris place dans les anciennes fosses. Ces stratifications définissent un parcours urbain Est-Ouest reprenant l’ancienne implantation de l’usine.

Les imbrications structurelles et la multiplicité des volumes présents sur le site a nécessite une analyse fine du site. L’objectif est d’extraire les potentialités du lieu tout en procédant à une clarification nécessaire des volumes bâti.

1/7
 
 
 
 
 

AUTRES REFERENCES