PARIS XIIe

Logements

MOA SAGI

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET Gay et Puig

Etudes 1993-1994

Réalisation 1994-1995

Surface SHON 5585m²

Coût bâtiment HT 4 000 000€

Au flanc Nord de la gare de Lyon, au triple croisement du boulevard Diderot, des rues Van Gogh et Chalon. Le bâtiment décline un thème fastueusement illustré dans le quartier: l’angle urbain. Repoussant la surcharge des immeubles post-haussmaniens, la position de cap est assumée, on évite le principe de la proue et les relations entre les masses bâties sont respectées.

press to zoom

«L’énumération épuise, et souligne le foisonnement des propos que maints détails peuvent nourrir, en particulier, la taille de la pierre, l’épaisseur, la scansion des fenêtres. Les architectes voulaient des façades plates, mais animées et donner le sentiment coté intérieur du mur porteur. Le bow-window se développe en creux d’embrasure dont la largeur est surlignée par un triple rang de carreaux en pierre.

press to zoom

press to zoom

Au flanc Nord de la gare de Lyon, au triple croisement du boulevard Diderot, des rues Van Gogh et Chalon. Le bâtiment décline un thème fastueusement illustré dans le quartier: l’angle urbain. Repoussant la surcharge des immeubles post-haussmaniens, la position de cap est assumée, on évite le principe de la proue et les relations entre les masses bâties sont respectées.

press to zoom
1/5

NANCY,​Haut du lièvre 

76 Logements O.P.A.C

MOA OPAC de Nancy

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET AIC / CHOLLEY /

SINGLER / NEC

Etudes 2006- 2007

Réalisation 2009

Surface SHON 5068 m²

Coût bâtiment HT 5 900 000 € 

Le projet propose un îlot ouvert organisé autour d’une cour collective, en référence au plan d’aménagement. Les deux corps de bâtiments à l’Ouest et au Sud sont dotés de loggias qui permettent une bonne gestion des apports solaires passifs et profitent d’un éclairement naturel de qualité dû à la largeur des rues. Les ensembles plus bas proposent des toitures accessibles aux habitants, sur le thème des maisons sur le toit.

press to zoom

La cour est pensée comme un espace collectif protégé, animé et planté. Elle organise la transition entre la vie publique et intime depuis les rues jusqu’aux portes palières. L’accès est contrôlé depuis la rue, en limite de parcelle. Un aménagement ombragé permet de s’y arrêter, de s’y reposer, de partager ou de jouer. L’ambiance y est à la fois ouverte à la vue et protégée de la rue et des bruits de la circulation.

press to zoom

press to zoom

Le projet propose un îlot ouvert organisé autour d’une cour collective, en référence au plan d’aménagement. Les deux corps de bâtiments à l’Ouest et au Sud sont dotés de loggias qui permettent une bonne gestion des apports solaires passifs et profitent d’un éclairement naturel de qualité dû à la largeur des rues. Les ensembles plus bas proposent des toitures accessibles aux habitants, sur le thème des maisons sur le toit.

press to zoom
1/4

VILLERS LES NANCY

Logements

MOA OPH Nancy

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET TECNOS/NEC

Etudes 2010-2011

Réalisation 2013-2014

Surface SHON 220m²

Coût bâtiment HT 4 470 000 € 

Le projet propose de reformer un ilot ouvert pour redonner un statut au «jardin de cottage» existant, tout en laissant le parc visible depuis la rue à toutes les personnes du quartier. Six immeubles intermédiaires sont implantés de part et d’autre de la Villa Saint Pierre Fourrier qui accueillera des logements étudiants.

press to zoom

Chacun des logements possède son entrée privative depuis le jardin situé en coeur d’ilot. Les éléments appartenant à l’Art des jardins accompagnent les bâtiments: pergolas, coursives, galeries, passages couverts, vertugadins, terrasses...

press to zoom

press to zoom

Le projet propose de reformer un ilot ouvert pour redonner un statut au «jardin de cottage» existant, tout en laissant le parc visible depuis la rue à toutes les personnes du quartier. Six immeubles intermédiaires sont implantés de part et d’autre de la Villa Saint Pierre Fourrier qui accueillera des logements étudiants.

press to zoom
1/5

SAINT DIE

Maison Charles

MOA Privé

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

Etudes 2001- 2003

Réalisation 2003-2004

Surface SHON 180 m²

Coût bâtiment HT 210 000 € 

La maison est située à la limite de la ville, sur un terrain en pente dominant la vallée. La végétation du site, très arboré, a défini des cadrages bien délimités. Le projet a constitué en une qualification claire des façades et du retournement des angles selon les orientations.

press to zoom

Le projet prend parti de la situation du site et de la pente du terrain. Les structures des deux niveaux, perpendiculaires, renvoient l’une à l’ancrage dans la terre, l’autre à la projection sur le grand paysage. La différenciation entre structure porteuse et remplissage se définit par les matériaux (béton brut / bois).

press to zoom

Le rez-de-chaussée, formé de trois niveaux légèrement décalés, est peu cloisonné et s’ouvre largement sur la vallée par la longue baie vitrée du salon, donnant sur une terrasse en longueur. L’angle sud-est est traité comme un meuble habité, accueillant banc, bureau, étagères.

press to zoom

La maison est située à la limite de la ville, sur un terrain en pente dominant la vallée. La végétation du site, très arboré, a défini des cadrages bien délimités. Le projet a constitué en une qualification claire des façades et du retournement des angles selon les orientations.

press to zoom
1/4

NANCY

Logements Silo Vilgrain

MOA SCI Le Silo

MOE Mandataire  Cartignies-Canonica architecture

BET ENERGICO

Etudes 2001- 2008

Réalisation 2009-2011

Surface SHON 450 m²

Coût bâtiment HT 650 000 €

Le silo, situé au bord du canal de la Marne au Rhin, est un vestige de l’intense activité industrielle qui y avait lieu jadis. A l’heure de profonds remaniements du quartier, il est un repère de la culture paysagère du lieu. Pour réhabiliter une telle construction, il faut trouver la marge étroite qui permet d’investir le volume interne par de nouveaux usages, tout en conservant, au-dehors comme au-dedans, le caractère originel du silo et son échelle superbe.

press to zoom

La forme des appartements a été déduite à partir des potentialités distributives du monolithe existant. Il en résulte une architecture à la fois rude et raffinée, où s’empilent des cubes d’espaces très diversifiés ouvrant des vues larges et hautes sur le paysage tranquille du canal. Une travée libérée en rez-de-chaussée permet l’accès au parking aménagé en fond de parcelle.

press to zoom

Publication D’Architecture n°171 / mars 2008

press to zoom

Le silo, situé au bord du canal de la Marne au Rhin, est un vestige de l’intense activité industrielle qui y avait lieu jadis. A l’heure de profonds remaniements du quartier, il est un repère de la culture paysagère du lieu. Pour réhabiliter une telle construction, il faut trouver la marge étroite qui permet d’investir le volume interne par de nouveaux usages, tout en conservant, au-dehors comme au-dedans, le caractère originel du silo et son échelle superbe.

press to zoom
1/4
 
 
 
 
 

AUTRES REFERENCES