Les murs de pierre délimitent l’emprise au sol du bâtiment projeté, et constituent visuellement le socle de l’étage, conçu comme un balcon filant sur la canopée du parc. Par sa forme unique, limitée à deux niveaux, il est un repère, une ligne d’horizon qui oriente les usagers vers les espaces emblématiques de l’école horticole : pépinières et serres.