Les panneaux photovoltaïques couvrent les 540 ha de la base aérienne en suivant des règles d’une grande simplicité: orientation plein sud, pente de 25°. L’application à grande échelle de cette logique élémentaire parvient à structurer le site, en donnant une lecture inédite de la topographie.