Le projet s’inscrit comme l’une des dernières opérations urbaines sur le Cours Léopold à Nancy, un espace majeur dans la ville. Malgré son hétérogénéité, il se présente comme un ensemble clairement défini. La composition du bâtiment, pour respecter la façade urbaine et le gabarit du site, réinterprète la volumétrie de l’édifice qui lui est symétrique : la différence des faîtages entre les deux rues crée une inflexion vers la cour et oriente le regard vers la Maison Hornecker.